Autorité et Magistère

Autorité et Magistère
ISBN : 9782712213428
Pages : 136
Section : Livres
Catégorie : THÉOLOGIE
Sous-Catégorie : Ecclésiologie
Parution : 2014-10-02
16,00 €

Description

La question de l’autorité a été un thème central à Vatican II avec ses corollaires que sont l’autorité de l’Écriture, de la tradition, du magistère, des théologiens et de l’expérience. Tout au long du concile Vatican II, ces questions ont hanté les débats conciliaires. C’est dire à quel point l’autorité dans l’Église n’est pas une question simple.
Les auteurs de cet essai dressent le bilan de la réflexion des pères conciliaires sur ces thématiques et mettent en lumière l’acquis premier : l’écoute de la Parole de Dieu dans la vie de l’Église, le rôle éminent des évêques et des prêtres dans l’annonce de la Parole, l’accès de tous les baptisés à l’Écriture.
Les auteurs abordent aussi le discours tenu par Vatican II sur la tradition. Qu’est-ce que la tradition ? Essentiellement transmission. Faire acte de tradition, c’est témoigner aujourd’hui en langage nouveau ce que l’Église a reçu de l’Écriture et qui a ensuite été porté par diverses formes de discours (liturgie, discours magistériel, théologique, catéchétique, prédication, art sacré, piété, etc.). Le Concile a ainsi tout recentré sur la Parole de Dieu. L’Écriture traduite, distribuée, lue et méditée, a retrouvé une place centrale dans la vie de l’Église.
Le concile a aussi redessiné le ministère pontifical : dans une époque caractérisée par la globalisation, la mission de la papauté est de veiller à garder dans l’unité les diverses inscriptions de l’Église dans la variété des cultures.

POINTS FORTS

- La qualité de l’analyse de l’histoire de l’Église catholique au XXe siècle à la lumière des champs de réflexion initiés par Vatican II.

LES AUTEURS

Gilles Routhier, né en 1953, théologien renommé, est doyen et professeur à la faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval. Ses domaines d’enseignement sont l’ecclésiologie, la théologie pratique, l’histoire du catholicisme québécois, la réception et l’herméneutique de Vatican II.
François Nault, né en 1968, est professeur de théologie fondamentale à la faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval (Québec). Spécialiste de la pensée de Jacques Derrida, il s’intéresse à son impact en théologie, notamment à travers la perspective de la déconstruction.


Avec le concile Vatican II, l’Église s’est proclamée la servante de l’humanité :
l’idée de service a occupé une place centrale dans le Concile.