Christian de Chergé

Christian de Chergé
ISBN : 9782712213077
Pages : 128
Collection : Spiritualité Méd.
Section : Livres
Catégorie : RELIGION
Sous-Catégorie : Interreligions
Parution : 2014-04-17
14,00 €

Description

Christian de Chergé (1937-1996) fut moine et prieur du monastère de Tibhirine, dans l'Atlas algérien. Avec sa communauté, il définissait sa vocation monastique en terre d'islam comme celle de « priants parmi d'autres priants ». En mai 1996, sept frères connurent le martyre et deux survécurent. Avec eux, Christian a donné sa vie jusqu'à l'extrême par amour. Sa vie était « donnée à Dieu et à l'Algérie ». Sa spiritualité est nourrie de la rencontre de l'islam et d'un dialogue existentiel, au quotidien, avec les voisins et amis musulmans. Elle est une spiritualité de la rencontre, une spiritualité de la « visitation » offerte à notre temps marqué par la pluralité religieuse et par l'engagement de l'Église dans le dialogue interreligieux. Plus largement, une spiritualité pour tous ceux qui pressentent le mystère qui habite toute rencontre et désirent en vivre.

POINTS FORTS

– Un chemin particulièrement d'actualité : quand un moine porte un regard différent sur l'Islam et aide à construire ou à approfondir le dialogue interreligieux.
– Une foi vécue dans un contexte politique et religieux tendu, mais enracinée dans l'espérance quotidienne.
– Une expérience qui permet de découvrir une nouvelle façon d'accueillir les personnes qui nous entourent.
– Une autre façon de découvrir la vocation monastique.

AUTEUR

Journaliste pour le groupe Bayard, Christophe Henning est aussi responsable et animateur de « Grand Angle », une émission hebdomadaire de questions de société sur le réseau national RCF. Il assure des recensions dans plusieurs revues telles que La Documentation catholique ou la revue Études. Auteur d'une quinzaine d'ouvrages, il a publié Le Jardinier de Tibhirine, qui a reçu le prix de littérature religieuse 2011. Il est également président de l'Association des écrivains croyants d'expression française.


« Ma vie nul ne la prend mais c'est moi qui la donne. » Jean, 10, 18