Église dans la mangeoire (L')

Par :
ISBN : 9782712216245
Pages :
Collection : Hors collection
Section : Livres
Catégorie : RELIGION
Sous-Catégorie : Spiritualité
Parution : 2022-11-10

Description

Quel est le sens de la présence chrétienne en territoire musulman ? L’auteur, archevêque émérite d’Alger répond à cette question avec toute la richesse de son expérience auprès des Algériens D’abord en tant qu’enseignant en psychologie à l’Université de Constantine et à l’écoute des jeunes dans un bureau d’aide psychologique, pendant 30 ans.
Puis en tant que serviteur de l’humble église d’Algérie comme vicaire général de son prédécesseur et comme évêque de Constantine et Hippone (le siège de l’évêché de saint Augustin !) avant de devenir
archevêque d’Alger en 2016. Sa réponse, il la puise dans l’image d’une Église dans la mangeoire,
reçue au moment de son ordination épiscopale et qui lui a donné l’occasion d’écrire une lettre pastorale du même nom, très remarquée.
Pour l’auteur, la crèche est le lieu source de la vie de l’Église et la spiritualité de Bethléem, à la suite de saint Charles de Foucauld et de la vénérable Petite Sœur Magdeleine de Jésus, éclaire d’une manière toute spéciale la vocation et la vie de l’Église.
Ce livre est aussi un exercice de discernement spirituel par lequel Mgr Desfarges écoute et relit les signes de l’Esprit pour connaître la volonté de Dieu sur la vocation et la mission de l’Église d’Algérie durant les cinquante dernières années. Il s’adresse en premier lieu aux enfants du pays, les Algériens chrétiens, qui ont été saisis par le Christ, pour les encourager à demeurer humbles et fidèles témoins du Christ qui, à la suite du Concile Vatican II, regardent avec estime la foi des musulmans. L’auteur s’adresse également à tout chrétien qui s’intéresse au dialogue interreligieux. Disciple du Cardinal Duval et de Mgr Henri Teissier, archevêques d’Alger, il a bien connu les bienheureux martyrs d’Algérie, dont les moines de Tibhirine. Discernant l’Esprit Saint à l’œuvre dans l’histoire du monde et l’histoire des peuples, il situe la place de l’islam dans la suite de celle du judaïsme d’après la résurrection du Christ selon la lecture qu’en fait Saint Paul dans l’épitre aux Romains. Au-delà de la présence chrétienne, l’auteur invite à entrer dans la profondeur du dialogue interreligieux, conçu comme un espace de rencontre et de prière qui sont signes du salut. Saisi par le Christ, le nouveau disciple peut voir l’Esprit à l’œuvre dans le cœur de celles et ceux, la plupart musulmans, avec lesquels il continue de partager sa vie. Les rencontres deviennent alors des visitations dont l’Esprit est le maître d’œuvre pour aider chacun à grandir humainement et spirituellement. Le sens de la présence chrétienne est de témoigner de l’amour gratuit de Dieu pour tous ses enfants d’Algérie sans exception, à l’instar de la Vierge Marie qui, comme à la Basilique Notre-Dame d’Afrique, accueille sans se lasser tous ses enfants, sans faire de distinction, pour les aider à grandir en fraternité.
Enracinée dans l’expérience de l’Église d’Algérie, cette réflexion peut nourrir et porter toute communauté chrétienne qui s’interroge sur le sens de son engagement dans un monde de plus en plus déchristianisé.

POINTS FORTS

- Une réflexion enrichie par le vécu de et les responsabilités de l’auteur, au service des Algériens.
- Des clés pour comprendre la vocation chrétienne et les enjeux du dialogue interreligieux.
- Un discernement sur le sens de la présence chrétienne qui concerne non seulement les églises minoritaires mais aussi toute communauté chrétienne en contexte de déchristianisation.